Communiqué du Parlement Panafricain

     

Le Parlement Panafricain prend note du contenu du communiqué émis par le Groupe parlementaire de l’Afrique du Nord sur la question libyenne et publié par la chaine « Akhbarlibya » et tient à apporter les précisions suivantes:

  • Les informations parvenues au Parlement Panafricain font état que les représentants de l’Algérie, de la Mauritanie, de la République Sahraouie et de la Tunisie n’ont pas été du tout consultés sur la teneur du communiqué ni sur la nécessité de son émission ;
  • Le Groupe parlementaire de l’Afrique du Nord siégeant au Parlement Panafricain comprend les représentants de sept(07) pays et non six(6) pays tels que mentionnés dans le communiqué qui a éliminé le nom de la République Sahraouie;  par conséquent les sept(07) pays sont : l’Algérie, l’Egypte, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie et la République Sahraouie.
  • Le règlement du conflit libyen fait l’objet d’intenses efforts de la part de l’Union Africaine, seule Organisation continentale habilitée à accompagner les parties au conflit dans le processus de règlement de cette crise.
  • Son Excellence Monsieur Cyril Ramaphosa, Président de la République d’Afrique du Sud et Président en exercice de l’Union Africaine  et Son Excellence Monsieur Faki Moussa Mahamat, Président de la Commission de l’Union Africaine ont bien souligné, à l’occasion de la célébration de la journée de l’Afrique le 25 Mai 2020 le rôle et les efforts de l’Union Africaine visant à aboutir à une solution de cette crise loin de toute ingérence étrangère.
  • Le Parlement Panafricain, organe législatif de l’Union Africaine, apporte pleinement son soutien aux efforts de cette dernière et appuie avec force les positions exprimées par Son Excellence  Monsieur  Cyril Ramaphosa et Son Excellence Monsieur Faki Moussa Mahamat sur le dossier libyen.
  • Enfin, notre position est très claire et ne souffre d’aucune ambigüité quant au nécessaire règlement des conflits en Afrique sous l’égide de l’Union Africaine.

Hon. Djamel Bouras

Président par intérim du Parlement Panafricain